Salut les globe-trotters ! Aujourd’hui, nous abordons un sujet pas très agréable, mais très important, qui peut être un véritable casse-tête lors de votre voyage : la diarrhée du voyageur. Je sais, je sais, ce n’est pas le sujet le plus glamour, mais croyez-moi, comprendre cette maladie courante en voyage peut vous éviter bien des ennuis!

Qu’est-ce que la diarrhée du voyageur ?

Imaginez que vous explorez des lieux exotiques, que vous goûtez aux cuisines locales et que tout à coup, votre estomac commence à se rebeller. Bienvenue dans le monde de la diarrhée du voyageur (TD). C’est la maladie liée aux voyages la plus courante, touchant aussi bien les aventuriers que les vacanciers. La TD est généralement causée par la consommation d’aliments ou d’eau contaminés par des bactéries, des virus ou des parasites.

La diarrhée du voyageur est-elle dangereuse ?

Pour la plupart des gens, la TD représente plus un inconvénient qu’un danger – quelques journées difficiles avec des déplacements fréquents aux toilettes. Mais dans certains cas, notamment chez les jeunes enfants, les personnes âgées ou celles dont le système immunitaire est affaibli, cela peut entraîner une déshydratation grave et d’autres complications.

Qui est à risque ?

  1. La destination est importante : voyager dans des zones où les normes sanitaires sont moins strictes augmente le risque – pensez à certaines régions d’Asie, d’Afrique, du Moyen-Orient et d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud.
  2. Mangeurs aventuriers : Vous aimez essayer la cuisine de rue ou les spécialités locales ? Même si cela fait partie du charme du voyage, cela augmente vos risques.
  3. Jeunes et vieux voyageurs : les enfants et les personnes âgées peuvent être plus sensibles en raison de leur système immunitaire moins robuste.
  4. Personnes souffrant de certains problèmes de santé : Les personnes souffrant de maladies comme la maladie de Crohn ou d’un système immunitaire affaibli doivent être extrêmement prudentes.

Reconnaître la diarrhée du voyageur

La diarrhée du voyageur vous frappe généralement rapidement et furieusement. Les symptômes incluent :

  • Apparition soudaine de diarrhée
  • Crampes abdominales
  • Nausée et vomissements
  • Parfois, fièvre et ballonnements

Astuces pour vaincre la diarrhée du voyageur : prévention

  1. Surveillez ce que vous mangez : privilégiez les aliments bien cuits. Évitez les fruits et légumes crus, sauf si vous pouvez les éplucher vous-même.
  2. Soyez prudent avec la cuisine de rue : c’est tentant, je sais, mais c’est aussi un coupable courant. Ne mangez que chez des vendeurs de rue où vous voyez beaucoup de gens locaux : si c’est bon pour eux, cela vous conviendra généralement.
  3. L’eau en bouteille est votre meilleure amie : buvez uniquement de l’eau en bouteille ou bouillie. Et cela inclut le brossage des dents !
  4. Oh-Non pour la glace : évitez la glace à moins d’être sûr qu’elle est fabriquée à partir d’eau purifiée.
  5. Dilemme laitier : méfiez-vous des produits laitiers non pasteurisés.
  6. Hygiène des mains : Lavez-vous régulièrement les mains, surtout avant de manger.

Astuces pour soigner la diarrhée du voyageur : quoi faire

  1. L’hydratation est la clé : remplacez les liquides perdus. Les solutions de réhydratation orale sont idéales pour cela. Je parle ici de Pedialyte, et non du Gatorade.
  2. L’alimentation est importante : Commencez par des aliments fades – pensez au riz, aux toasts et aux bananes.
  3. Aide en vente libre : les médicaments antidiarrhéiques peuvent apporter un soulagement. Mais pour les enfants, consultez d’abord un médecin.
  4. Reposez-vous : Le corps a besoin d’énergie pour combattre les infections.
  5. Consultez un médecin si nécessaire : Si les symptômes sont graves ou s’il y a du sang dans les selles, consultez un médecin.
  6. Probiotiques : Certains trouvent que les probiotiques aident à gérer les symptômes et à récupérer.

Astuces pour vaincre la diarrhée du voyageur : remèdes naturels

Lorsqu’il s’agit de gérer la diarrhée du voyageur, il existe plusieurs remèdes naturels qui peuvent aider à soulager les symptômes et favoriser le rétablissement. Cependant, il est important de noter que même si ces remèdes peuvent être efficaces dans les cas bénins, des soins médicaux sont nécessaires en cas de symptômes graves ou persistants. Voici une liste de remèdes naturels contre la diarrhée du voyageur :

  1. Solutions de réhydratation orale (SRO) : Les SRO faites maison à base d’eau, de sel et de sucre peuvent aider à reconstituer les liquides et les électrolytes perdus.
  2. Probiotiques : La consommation de probiotiques (comme mentionné précédemment), comme ceux que l’on trouve dans le yogourt ou les suppléments probiotiques, peut aider à rétablir l’équilibre des bonnes bactéries dans l’intestin.
  3. Charbon actif : Il peut aider à absorber les toxines et les agents pathogènes dans l’intestin. Cependant, il doit être utilisé avec prudence car il peut également absorber des médicaments et des nutriments.
  4. Gingembre : Connu pour ses propriétés anti-nausées, le gingembre peut être pris sous forme de thé, de capsules ou frais.
  5. Thé à la menthe poivrée : La menthe poivrée a des propriétés antispasmodiques qui peuvent aider à soulager les crampes abdominales et l’inconfort.
  6. Thé à la camomille : La camomille apaise le système digestif et peut aider à réduire l’inflammation intestinale.
  7. Régime spécial : Ce régime comprend des bananes, du riz, de la compote de pommes et du pain grillé. Il est doux pour l’estomac et peut aider à raffermir les selles.
  8. Vinaigre de cidre de pomme : On pense qu’il possède des propriétés antibactériennes, il peut être dilué dans l’eau et consommé.
  9. Ail : Connu pour ses propriétés antimicrobiennes, l’ail peut être consommé frais ou sous forme de capsules.
  10. Eau de riz : Boire l’eau dans laquelle le riz a été cuit peut aider à soulager la diarrhée en raison de sa teneur élevée en électrolytes.
  11. Curcuma : Contient de la curcumine, qui possède des propriétés anti-inflammatoires et antibactériennes.
  12. Apport liquide : Augmenter l’apport liquide comme l’eau, les bouillons clairs ou les tisanes est essentiel pour prévenir la déshydratation.
  13. Évitez les produits laitiers et les aliments gras : ceux-ci peuvent aggraver le système digestif. Tenez-vous-en aux aliments fades et faciles à digérer.
  14. Eau citronnée : Le citron a des propriétés antibactériennes et peut également aider à maintenir l’hydratation.
  15. Jus d’Aloe Vera : Connu pour ses propriétés apaisantes pour le système digestif.

N’oubliez pas que même si ces remèdes naturels peuvent être utiles, la prévention est essentielle. Soyez prudent avec les sources de nourriture et d’eau lorsque vous voyagez, en particulier dans les régions où la diarrhée du voyageur est courante. Si les symptômes sont graves, prolongés ou accompagnés de fièvre, de sang dans les selles ou de déshydratation, consultez immédiatement un médecin.

Bien que la diarrhée du voyageur soit un problème courant en voyage, elle ne doit pas nécessairement gâcher votre aventure. Avec les bonnes précautions, la plupart des voyageurs l’éviteront. Et si cela vous attrape, vous savez maintenant que c’est généralement gérable avec un peu de soin et de repos.

Alors, faites vos valises, mais préparez également votre sensibilisation et votre préparation au TD. À vous de voyager en toute sécurité, en bonne santé et heureux – car le monde est trop beau pour le manquer !

Recent Posts

Leave a Comment

0

 

F É L I C I T A T I O N S

vous avez débloqué

10 % de rabais

sur votre 1re commande !

 

Vous recevrez votre

code rabais de 10%

par courriel dans les

15 prochaines minutes.

Bon magasinage!