fbpx

L’été 2020. On s’en souvient tous n’est-ce pas ? Premier été de pandémie, oui, mais…

Avez-vous le souvenir de combien la température a été extraordinaire ? Comme si mère nature nous avait dit : ok, je sais que ce n’est pas facile pour personne ce qui se passe présentement, alors je vais y mettre la gomme côté température. Préparez vos piscines et vos tubes de crèmes parce qu’il va faire beau et chaud ».

Donc moi, mon conjoint et ma fille avons passé l’été dehors ! Oui parce qu’il était préférable de se réunir à l’extérieur, mais aussi, car il n’y avait aucun autre endroit où nous avions envie de nous trouver avec une température pareille. Nous avons redécouvert le camping, mangé beaucoup trop de crème molle, pourchassé les splendides couchés de soleil, abusés des points d’eau et pris beaucoup de couleurs. Mais quand la couleur était rouge… OUCH !

Comme toutes les mamans du monde, je n’aime pas voir la peau de ma petite rougie par le soleil. Je ne sais pas pour vous, mais moi, ça m’éveille un sentiment de culpabilité, comme si je n’avais pas fait ce qu’il fallait pour la protéger du méchant soleil. La solution pour en finir avec ce sentiment particulièrement féminin, eh bien, c’est de faire ce qu’il faut. Tout simplement.

Avec les 5 essentiels qui suivent, vous saurez faire ce qu’il faut pour protéger la peau de vos enfants, et la vôtre, du soleil, car avec l’année 2021 qu’on a jusqu’à maintenant, je crois que mère nature va nous récompenser d’un autre superbe été ensoleillé.

Mets de la crème

On se souvient tous de ce slogan publicitaire des producteurs laitiers du Québec : mets de la crème. La crème, c’est bon sur un cornet, sur une salade, sur un gâteau, mais aussi sur la peau (de la crème solaire là, hein ! 😅). Voilà ce qu’il faut savoir pour choisir une bonne crème solaire.

  • Crème chimique et physique

La crème chimique est la crème qu’on connait tous, dont les ingrédients absorbent les UVA et UVB. Ce qui est moins aimé de la crème chimique est que ces produits sont absorbés par la peau pour ensuite pénétrer dans le sang. Voilà pourquoi plusieurs optent pour une crème physique (oxyde de zinc) qui ne traverse pas la barrière de la peau et protège en réfléchissant les rayons du soleil.

Une bonne crème chimique portera le sceau EWG VERIFIED™ et sera exempte de ces produits :

  • oxybenzone
  • octinoxate
  • homosalate
  • octisalate
  • benzophénone-2 (BP-2)
  • alcool
  • parfums
  • agents de conservation

Voyez la liste 2020 des meilleurs écrans solaires selon EWG

Pssssst ! Savez-vous que plus de 82 000 types d’ingrédients chimiques présents dans les produits de soins personnels se retrouvent dans les océans et que la plus grande responsable de cette pollution massive est la crème solaire ? Évitez donc les crèmes avec les produits chimiques ci-haut et protégez les récifs de corail et la vie marine.

  • FPS 30

Une crème à FPS 30 est largement suffisante, tant pour la peau de vos enfants que pour la vôtre. Selon des spécialistes, les crèmes solaires présentant un FPS supérieur à 50 utilisent une quantité d’ingrédients chimiques plus importante, et sont souvent moins efficaces contre les rayons UVA, qui sont plus susceptibles de causer le cancer de la peau, car ils pénètrent plus profondément que les rayons UVB. De plus, les filtres chimiques présents dans certains écrans solaires à haut FPS peuvent causer des réactions cutanées désagréables.

  • Protection UVA et UVB (à large spectre)

Optez pour une crème dite à large spectre qui protège des rayons UVA et UVB.

  • Écran solaire en crème plutôt qu’en vaporisateur

Les écrans solaires en crème l’emportent sur les écrans en vaporisateur pour deux raisons : plus facile à appliquer par temps venteux et aucun risque d’inhalation de produits chimiques. Toutefois, on peut rendre l’application d’un écran solaire en vaporisateur plus efficace et sécuritaire en vaporisant simplement le produit dans les mains pour ensuite l’appliquer sur le corps.

protéger enfant soleil

Quand mettre la crème ?

Pour une protection optimale, on doit mettre la crème :

  • Tant lors des journées nuageuses qu’ensoleillées. Les UVA et UVB traversent les nuages.
  • 30 minutes avant l’exposition au soleil pour une crème chimique et juste avant de sortir pour une crème physique.
  • Toutes les 2 heures.
  • En sortant de l’eau ou si on a beaucoup transpiré.
  • Du printemps à l’automne, aussitôt que l’indice UV atteint 3.

Quelle quantité de crème appliquer ?

15 à 30 ml suffit généralement pour couvrir le corps de votre enfant. En cas de doute, badigeonnez-le généreusement.

Passez du temps à l’ombre

Évitez la surexposition au soleil, surtout lorsque le soleil est à son plus fort (entre midi et 14 h) en passant du temps à l’ombre sous un arbre ou un parasol. Sachez que même à l’ombre, un écran solaire sur la peau est nécessaire.

Bien se couvrir

Vêtements opaques, clairs et couvrants, chapeau à large rebord, lunettes soleil, voilà tout ce qu’il faut pour bien couvrir la peau fragile et les jolis yeux de votre enfant.

Je vous propose ce chapeau pour enfant anti-uv que vous pouvez vous procurer chez Décathlon et ces maillots avec protection UV de chez Clément

Sur ce, je vous souhaite un été plein de plaisir et de soleil. Si toutefois, lors d’un jour de pluie, vos enfants s’ennuient, pourquoi ne pas leur proposer mes superbes cartes du monde à colorier ? Plaisir et apprentissages garantis !

 

 

Recent Posts

Leave a Comment

0
quoi faire en famille été